Blog

10 raisons qui expliquent votre chute de cheveux

Dans notre corps, tout est connecté. Et si vous vous rendez compte que vous commencez à perdre vos cheveux, il est bon d’apprendre pourquoi ? avant de prendre des mesures drastiques.
Tout d’abord, il faut savoir qu’il est normal de perdre une certaine quantité de cheveux chaque jour. Si les cheveux tombent en quantités plus importantes que d’habitude, il peut causer de la détresse et de l’inquiétude.
Dans cet article, nous examinons les principales causes de la perte de cheveux.

2- Le stress émotionnel et vos cheveux

Vous vivez dans un stress continue cela peut littéralement affecter vos cheveux. Comment cela se produit-il ? Comme nous l’avons cité au-dessus si le niveau d’androgènes (hormone masculine) ce dernier est sécréter par le corps lors du stress, et qui à son tour peut être l’une des raisons de la perte de cheveux et de cuir chevelu.

3- Une perte de poids brusque

Tout changement dans votre corps peut affecter vos cheveux, car ils sont de nature fragile. Une chute brutale de poids, que ce soit intentionnel ou involontaire, cela peut avoir un impact négatifs sur vos cheveux. Cela signifie que toute carence nutritionnelle apparaît souvent en premier dans nos cheveux.

1. Dérèglement hormonal
Un déséquilibre hormonal peut conduire à une multitude de problèmes de santé, de l’acné et la prise de poids. Si vous souffrez d’un dérèglement hormonal, les effets vont rayonner dans tout le corps la fatigue durable, des sautes d’humeur perpétuelles, une libido en berne, des troubles digestifs, et bien sûr, cela inclut vos CHEVEUX !
Les hormones jouent un rôle énorme dans la régulation du cycle de croissance des cheveux. On trouve que les œstrogènes (hormones féminines) aident à garder les cheveux dans leur phase de croissance pour la durée optimale de temps tandis que les androgènes (hormones mâles) ne sont pas très favorables aux cheveux et peuvent raccourcir le cycle de croissance des cheveux.
Un excès d’androgènes peut causer plusieurs problèmes notamment la perte de cheveux. L’étendue de ce phénomène se résume souvent à des gènes – Si vous avez une prédisposition génétique à la sensibilité folliculaire, un déséquilibre hormonal peut affecter vos cheveux plus qu’une personne qui n’a pas de prédisposition.

4-Utilisation de soins capillaires extrêmes

Pour créer une coiffure élégante, vous pouvez effectivement causer des dommages importants et la rupture des mèches, ce qui pourrait entraîner la perte de cheveux et l’amincissement des cheveux. Le shampooing ou le brushing trop fréquents, l’utilisation répétée d’outils coiffants chauffés, le fait de tirer sur les cheveux que ce soit en les séchant ou en les coiffant dans une queue de cheval trop serrée, par exemple, ou le frottement trop vigoureux du cuir chevelu peuvent tous entraîner une perte de cheveux.

5- Perte de cheveux due aux médicaments

 La perte de cheveux est un effet secondaire d’un certain nombre de médicaments pris pour des problèmes de santé courants. Les médicaments contraceptifs oraux, les médicaments contre la dépression, les AINS (Les anti-inflammatoires non stéroïdiens) et les bêta et les inhibiteurs calciques (ou antagonistes du calcium) peuvent tous entraîner l’amincissement des cheveux ou la calvitie. Trop de vitamine A et médicaments à base de vitamine A appelés rétinoïdes peuvent causer la perte de cheveux ainsi. Certains médicaments de chimiothérapie utilisés pour traiter le cancer sont connus pour causer la perte totale de cheveux car ils travaillent à détruire les cellules cancéreuses. Tout comme les cheveux repoussent habituellement après la chimio.

6 – L’alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique est un autre terme pour la calvitie masculine ou féminine. C’est une cause très fréquente de perte de cheveux.

La calvitie masculine et féminine est génétique. Les mâles ont tendance à perdre les cheveux des tempes et de la couronne de la tête. Chez les femelles, les cheveux s’amincissent généralement sur toute la tête.

L’alopécie androgénétique est plus susceptible de se produire à mesure qu’une personne vieillit, mais peut commencer à tout moment après la puberté. Beaucoup de femelles qui éprouvent l’alopécie androgénétique le développent après avoir traversé la ménopause. Cela signifie que les hormones peuvent avoir quelque chose à voir avec elle.

 7- Anémie

L’anémie peut causer la perte de cheveux parce que la circulation sanguine dans le cuir chevelu est diminuée. Si vous remarquez des symptômes tels que somnolence, fatigue constante, ou apathie, vous devriez obtenir un test sanguin.

Il est conseiller de commencer, mangez plus d’aliments riches en fer (comme les grenades, le bœuf, les pommes et ainsi de suite). Si votre état ne s’améliore pas, faites une prise de sang et demandez à un médecin de vous prescrire un traitement.

8- Amincissement des cheveux après la grossesse

D’autres déséquilibres hormonaux peuvent également conduire à la perte de cheveux, en particulier les hormones sauvagement fluctuantes qui se produisent après la grossesse et l’accouchement.

Il faut du temps après la grossesse pour que les taux d’hormones reviennent à la normale, il n’est donc pas rare que les mamans post-partum remarquent des cheveux clairsemés ou même des taches de calvitie. Cela se produit souvent environ trois mois après l’arrivée du bébé. Ne vous inquiétez pas – comme le reste de votre corps se rétablit, ainsi vos follicules pileux. La perte de cheveux n’est que temporaire — vos cheveux repousseront.

9- Maladies auto-immunes qui affectent les cheveux

L’alopécie est souvent associée à une maladie auto-immune, il est donc pensé que certaines formes de perte de cheveux peut être causées par l’un de ces problèmes médicaux ou est au moins en quelque sorte liée à elle. Le diabète et le lupus sont deux maladies auto-immunes qui peuvent entraîner la perte de cheveux. Ce type de perte de cheveux n’est pas toujours réversible ; il peut parfois être permanent. Mais les médicaments et les chirurgies de restauration capillaire peuvent aider à compenser toute perte de cheveux.

10- Carence en vitamines

 La carence en vitamines et en microéléments peut-être la raison de la perte de cheveux. Il est particulièrement important d’avoir suffisamment de vitamine C pour digérer le fer et stimuler la production de collagène (il rend les capillaires plus forts). En outre, si vous avez une carence en vitamine B, vos cheveux peuvent devenir fragiles. Mangez du foie, des œufs et de la levure pour obtenir plus de vitamine B.

Il est recommandé de mangez différents aliments, en particulier ceux riches en vitamines C, B et d’autres oligo-éléments sains. Aussi, consultez votre médecin généraliste et obtenir des suppléments vitaminiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *